Yves découvre le triathlon des coteaux du Vendômois

Arrivée le vendredi soir au camping (au cœur de Vendôme), avec ma femme Sylviane et notre fille Mylène, nous attendons les amis de l’Oise : Gaëlle, Marie, Céline et Christophe.
Ayant fait 2 fois ce triathlon de Vendôme, c’est lui qui nous a proposé ce WE.
Le samedi, petite visite de Vendôme, d’un village troglodyte à Troo et d’une cave à eau : Impressionnant !

Retrait des dossards à 18h au plan d’eau de Villiers sur Loire, j’en profite pour déposer quelques affiches de notre Champ’man.
Dimanche matin, la nuit a été fraîche mais l’eau est à 19° et le départ étant à 11h, il va faire chaud, seul le vent risque de nous gêner à vélo.
Nous voilà dans le parc à vélo, Christophe dossard 330 et moi 173.
C’est la première fois que nous sommes ensemble sur un L.
Christophe  n’est pas un champion (et moi non plus :)), mais il a déjà été 2 fois finisher à l’Altriman, donc RESPECT.
11h ,départ des femmes, puis 12min après c’est parti !
Pas de stress pour moi, j’avais bien aimé le Naturman (2000m de natation), les 300m de plus c’est un détail!
Sortie à l’australienne, 23min, petite pensée pour ceux et celles du club (plus particulièrement au groupe D) qui hésitent à se lancer sur un L : allez-y !
Sortie de l’eau, en même temps que Christophe, génial ! Les amies et la famille sont là, j’aimerais en profiter mais en triathlon il faut rester concentré jusqu’au bout.
La combi, le casque, les lunettes, boire, etc… 1ère transition impec !
C’est parti pour 92km de vélo. Christophe part juste devant moi, 1er tour méfiant, je me fais doubler, beaucoup trop, je trouve.
Des triathlètes qui nagent moins vite que moi ! (si si il y en a!!). Christophe est déjà loin. Je repars pour un 2ème tour, le parcours est sympa, roulant, trop pour moi, je sais que je ne suis pas assez préparé en vélo et je le paye. Mais tant pis, je finis en 3h34min.
2ème transition : pas terrible. Enfin la course à pied, mais je suis lessivé.
Mylène m’accompagne un peu et me remotive, j’irai jusqu’au bout. Deux tours du plan d’eau, sous les platanes c’est un régal, la chaleur et les ravitos où je prends un peu de temps mais je ne lâche rien.
POURQUOI je fais des trucs comme ça ?!
La réponse est dans cette phrase de Patrick Bonnot « ce que j’aime, c’est le moment de bascule, où le mental prend le relais ».
6h45min07s, enfin! Des fraises à l’arrivée, tout le monde est là, Christophe finit 20min avant et m’attend pour la bière avant le retour. Bravo champion!
Faut que je bosse le vélo, mais la natation j’ai adoré, merci l’Papy.
VENEZ à Vendôme, l’organisation est au top !
Yves.

  • L (2300m/92km/22km) (443 arrivants)
    1. Yves HUBERT (383ème en 06:44:58 – 00:49:15 / 03:34:42 / 02:15:21)

Une pensée sur “Yves découvre le triathlon des coteaux du Vendômois

  • 31 mai 2018 à 22:04
    Permalink

    Bravo Yves ! Tu t’es lancé. Tu as osé. Et au final tu as triomphé. Bel exemple de volonté. Après les S, les M, les L, bientôt XXL ?!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.