Triathlon de l’Alpe d’Huez en famille

Nous étions 8 hommes (7 sur le L et 1 sur M) plus 3 enfants à participer au Triathlon de l’Alpe
d’Huez. Beaucoup d’entre nous étaient venus en famille.
Le mercredi après-midi, rendez-vous à la piscine pour encourager les enfants sur leur compétition
non chronométrée.
Coline sort première de son groupe de natation, ce qui laisse rêveur Ben et moi-même.
Félicie, Coline, Polo se sont donnés à fond dans la compétition, ils ont bien mérité leur médaille et
nos acclamations.
Le jeudi, c’est le tour des 7 participants du L. Départ à 9h45 très précises.
La température de l’eau est à 18°5, c’est royal.
Logiquement, Jérem notre coach natation sort premier, suivi de Jérémy F et d’Olivier G
pratiquement dans le même temps.
Olivier ayant choisi de prendre un café pendant la T1, il repart avec avec un peu de retard.
Après une heure, tous nos triathlètes sont sur le vélo pour 115 km. Au programme, 2 cols et la
montée de l’Alpe sous la canicule.
Ils ont vraiment souffert dans cette ascension de L’Alpe très très chaude. Mais ils ont tous rejoint
le parc à vélo pour se lancer sur les 21 km de CAP.
Pour arriver au bout nos triathlètes ont du appliquer la maxime chère à mon fils.
« On n’arrête pas quand on est fatigué, on arrête quand on fini. »
Quelque soit leur classement, ils ont tous mérité leur belle médaille et leur maillot de « finisher ».
Le vendredi, c’est mon tour. Départ à 14h15, la chaleur est terrible, il y a même un pneu qui éclate
dans le parc et du coup plusieurs concurrents dégonflent un peu leurs pneus.
Le parc à vélos est fermé avec des barrières basses, ce qui permet à ma femme et mes enfants
de m’arroser régulièrement pour ne pas prendre un coup de chaud, surtout une fois la combi
enfilée. L’eau a pris 0°5 degré, elle est à 19.
C’est tellement agréable que j’ai du mal à en sortir… dans les délais. 🙂
Même par cette chaleur, j’étais content de retrouver mon vélo, que je n’ai d’ailleurs pas cherché, il
devait en rester 4 ou 5 dans le parc.
C’est parti pour rallier le pied de l’Alpe où il fait toujours aussi chaud.
J’ai déjà fait cette ascension 6 ou 7 fois, donc pas de surprise, je sais que les 3 premiers km sont
les plus durs, surtout avec cette chaleur. Je mets tout à gauche, soit 34 X 32 et je gère ma
montée, ça se passe plutôt bien. L’avantage d’être meilleur en vélo fait que je double sans arrêt,
c’est bon pour le moral.
La fin se passe plutôt bien et le départ en CAP aussi, soutenu par ma famille.
Jérémy m’accompagne sur une partie du parcours, je gère quelques débuts de crampes, pourtant
j’ai bu comme un trou. Sur le retour dans la montée, je double encore beaucoup de personnes,
merci les entraînements en côte autour de Belval.
La ligne d’arrivée est en vue, je boucle enfin mon premier M.
Merci à ma femme, à mes enfants, aux triathlètes du club et à leur famille qui m’ont encouragé.
L’organisation de l’Alpe est très bien, les ravitaillements complets jusqu’à la fin.
Comme à notre Champ’man, des bénévoles à l’écoute qui ne ménage pas leurs encouragements.
Merci aux membres de notre club qui ont trouvé le nom et créé les tenues Epernay Triathlon Pays
de Champagne. Tous les gens crient « allez Epernay ! allez la Champagne ! »
A un ravitaillement, on m’a même dit « Désolez on n’a pas de Champagne ».
Pour clore cet événement, nous avons mangé au resto le vendredi soir avec les familles et les
enfants, encore un grand moment de convivialité.
Qui a dit que le Triathlon était un sport individuel…
Joël Follet.


  • L (2200m/118km/20km) (918 arrivants)
    1. Jérémy FOLLET (119ème en 7:56:53 – 0:40:39 / 5:17:58 / 1:55:03)
    2. Jérémy GOULIER (246ème en 8:32:58 – 0:36:18 / 5:47:24 / 2:04:08)
    3. Olivier GUILLOCHAIN (355ème en 8:57:23 – 0:40:40 / 5:58:18 / 2:11:18)
    4. Alexandre ADEN (380ème en 9:02:51 – 0:43:20 / 6:02:23 / 2:12:09)
    5. Benoit CHARPENTIER (557ème en 9:45:28 – 0:52:28 / 6:29:18 / 2:16:10)
    6. Jean-Claude MACHERET (656ème en 10:09:06 – 1:00:51 / 6:34:26 / 2:23:25)
    7. Mathieu THOME (761ème en 10:38:57 – 0:45:06 / 6:56:00 / 2:48:47)
  • M (1200m/28km/6,7km) (1085 arrivants)
    1. Joel FOLLET (1024ème en 4:22:41 – 0:50:22 / 2:28:59 / 0:55:11)

3 pensées sur “Triathlon de l’Alpe d’Huez en famille

  • 17 août 2019 à 17:58
    Permalink

    Bravo Joël pour ta performance. Des moments exceptionels et quelle chaleur. Super organisation !
    On l’a fini et quelle joie j’ai ressenti quand j’ai vu les copains du club et l’apéro le soir merci jc

    Répondre
  • 18 août 2019 à 16:00
    Permalink

    Bravo à toute l’équipe pour la réussite de ce magnifique triathlon sous un soleil de plomb et la volonté de prolonger ensemble cet événement autour d’un bon repas (il me semble avoir entendu parler de fondue savoyarde à profusion …) !
    Nous ressentons bien à travers ce récit, Joel, le plaisir que tu prends à partager ce sport avec ton fils et l’attention que vous vous portez l’un envers l’autre : c’est , à mon sens, le plus précieux !

    Répondre
  • 20 août 2019 à 17:58
    Permalink

    Bravo Joël !!!!
    Je confirme tes propos pour ce triathlon très bien organisé et magnifié par ces montagnes alpines difficiles, pentues,… Mais le mieux dans tout ça c’est bien l’esprit avec lequel tu pratiques ce sport et qui te caractérise si bien : gentillesse et altruisme.
    Félicitations

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com