Premier triathlon de la saison et premier M pour Lilian

Cela faisait déjà quelques mois que j’avais en tête cette date du 13 Mai 2018, premier tri de la saison et surtout premier M de ma jeune vie de triathlète.
J’avais donc décidé d’arriver à Chalons assez à l’avance pour pouvoir récupérer mon dossard, préparer mes affaires tranquillement et éviter de stresser pour des bêtises avant le départ. Entre temps, j’avais retrouvé les copains du club qui faisaient aussi la course, ça m’a beaucoup aidé d’avoir du monde avec qui discuter et de voir que, malgré leur expérience, ils n’étaient pas complètement sereins non plus.
Une fois passé le cap du traditionnel « Qu’est-ce que je fais là ? » ou encore « Qui est le c** qui m’a acheté un dossard ?», tout s’est accéléré : le speaker qui nous demande de rejoindre l’aire de départ, le départ des filles, l’échauffement dans l’eau (un peu verte) du canal. Juste le temps de me dire « Ne pars pas trop vite sinon tu risques de le regretter» et top départ… Evidement je suis parti à bloc et les poings fermés, technique plutôt payante au final puisque je sors 50ème de l’eau en 26min à ma montre, le meilleur 1500m de ma vie. A ce moment-là, je suis complètement euphorique malgré la pluie et le vent qui commencent à se lever sérieusement, je fais une bonne transition et je pars à vélo toujours dans le même rythme. Bien posé sur le prolongateur, je roule, je m’alimente et je m’hydrate bien mais je me fais quand même reprendre par quelques gros rouleurs dont Thomas qui m’encourage en passant telle une fusée. Quelques petites alertes crampes plus tard, je pose le vélo avec plus de 33km/h de moyenne sur les 43,5km du parcours, satisfait donc et avec des sensations correctes pour partir courir mais je me rends vite compte que la course à pied ne va pas se passer aussi bien que prévu, après 300m je ne peux plus appuyer et je me mets en mode « sans échec » à 5’30/km et les encouragements des copains d’une rive à l’autre du canal n’y feront rien, impossible de se relancer mais au bout du 3ème et dernier tour… Surprise ! Ma petite sœur et mes parents, tout juste revenus du stage à Gérardmer étaient venus voir mon arrivée malgré la météo pas du tout engageante. Un grand merci à eux ! Je boucle les 10,5km en un plus de 55 minutes, pas terrible mais au moins je sais ce que je dois travailler ! Avec un peu de recul, je termine ce triathlon vraiment content, motivé pour la suite de la saison et prêt à remettre un dossard dimanche prochain avec mes copains belges. 🙂
Lilian Franquet.

 

  • M (1500m/40km/10km) (164 arrivants)
    1. Thomas DEBRECENI (46ème en 2:34:41 – 00:28:49 / 01:14:38 / 00:47:07)
    2. Lilian FRANQUET (71ème et 2ème JUM en 2:43:26 – 00:26:57 / 01:18:07 / 00:55:33)
    3. Benjamin CHATELAIN (82ème en 2:46:50 – 00:28:57 / 01:23:19 / 00:48:57)
    4. Christophe PIZZO (100ème en 2:51:43 – 00:32:06 / 01:28:43 / 00:47:10)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.