A la découverte du Natureman…

L’ami Christian ne tarissait pas d’éloges au sujet du Natureman et nous nous sommes rapidement rendu compte par nous même de la qualité de l’épreuve. Une organisation efficace avec un petit côté familial, un parcours magnifique, c’est quasi du sans faute, franchement chapeau!
Pour les Marnais, la route est longue pour arriver sur les berges du Lac-Sainte Croix mais croyez-moi, ça vaut vraiment le détour!

Récit de Thomas
« NATUREMAN, 2km de nage, 90km de vélo et 20km de course à pied.
La veille de la course et le matin, l’ambiance est drôlement calme : le stress, l’anxiété et l’excitation en même temps.
Arrivé sur les lieux, et pour ne pas changer, la pause technique s’impose : 8 WC pour 1300 personnes ! Serait-ce une tradition du triathlon ?
Passé ce détail, malgré tout important, je prépare mon « stand » et contemple déjà le paysage, soleil, lac transparent, montagnes et la fameuse montgolfière OCCITANE.
9h15 top départ : Je me place sur un côté avec Christian pour éviter la machine à laver, ouf ça part calmement. Je me rends compte au bout de 200m que la période de vendanges m’a laissé des traces et m’a ruiné les bras. J’essaye tant bien que mal de ne pas perdre trop de temps. Le confort de nage est excellent, ça ne cogne pas trop et l’eau est à 21 degrés. On respire à gauche : grand soleil avec plage. On respire à droite : la montagne, magnifique !
Petit bémol : sortie à l’Australienne sur des super galets pas confortables du tout.
Je nage en 42min.
Départ vélo avec une bosse de 8km qui arrive dès le début , je double beaucoup de monde et ça dope le moral (c’est l’avantage quand tu fais une mauvaise nage). Les jambes sont là, je relâche malgré tout un peu le rythme vers le 50ème km afin d’en garder pour la suite. Quand tout à coup, l’enfer du sud : une bosse de 150m à 16% selon Christian…(l’alcool ? la fatigue ?une ruse pour piler les copains ?).Elle fait 2km cette difficulté, et merci pour la surprise Chrichri…
J’essaye de prendre le temps de regarder le paysage car c’est franchement un régal.
Fin du vélo en  3h17.
Transition vélo/cap je prends le temps, massage de  la nuque avec THE baume du tigre (gros sponsor de l’épreuve).
Je démarre la course à pied un peu fort et un point de côté me rappelle à l’ordre.  Je me calme et repars plus doucement jusqu’au 7ème km. Par la suite, de bonnes sensations et je peux accélérer le rythme. Les ravitos sont nombreux et je m’arrête régulièrement (à noter que l’organisation est vraiment généreuse en qualité et quantité de produits). Et là d’un coup au 11km, je vois…  la lune en plein jour ? Mes yeux doivent me jouer des tours !
Et bah non : une concurrente fait ses besoins mais sans prendre la peine de s’isoler un peu. (la claque au … de David aurait été vraiment mythique !!)
Je termine la course à pied avec la banane 😉 en 1h52.
Heureux d’avoir participé à cette épreuve et encore merci à tous les bénévoles ! Good job
Le Natureman : une super course dans un super cadre avec une super ambiance !!
Thomas. »

Les résultats complets ici.

Ekiden l’Occitane (700m / 25km / 5km) – 539 arrivants
188ème – Bérengère  THIBAULT‐BELET en  01:39:00.42 (00:14:55.29 / 01:00:59.28 / 00:23:05.85)

Natureman (2km / 92km / 19km) – 1054 arrivants
179ème – Christophe CONGIUSTI en 05:12:19.82 (00:40:35.30 / 02:57:59.62 / 01:33:44.90)
604ème – Thomas DEBRECENI en 05:52:41.93 (00:42:41.44 / 03:17:56.30 / 01:52:04.19)
725ème – Ivan MOREAU en 06:06:15.68 (00:35:15.34 / 03:37:29.82 / 01:53:30.52)
1004ème – Christian LHOTTE en 07:07:21.59 (00:45:36.22 / 04:04:19.90 / 02:17:25.47)

La video de l’épreuve 2016 :

9 réflexions sur “A la découverte du Natureman…

  • 10 octobre 2016 à 21:03
    Permalien

    Que du bonheur ………….. une vraie bande de copains qui s’éclatent comme des gamins GÉNIAL!

    Répondre
  • 10 octobre 2016 à 21:31
    Permalien

    Les photos nous démontrent bien le plaisir que vous avez eu à vous retrouver ensemble dans un environnement magnifique .
    Apparemment, un RDV incontournable du triathlon en France. Vous nous avez donné vraiment envie d’ être présent sur l’épreuve 2017 !!!
    Bravo à tous les 5 !

    Répondre
  • 10 octobre 2016 à 22:23
    Permalien

    Que du bonheur, félicitations à tous. Je viens de regarder le film, c’est tout simplement envoûtant !!!!! Encore un qu’il faut faire, bon l’année prochaine je viens et je le fais avec le nounours sur les épaules !!!

    Répondre
  • 13 octobre 2016 à 19:36
    Permalien

    On dirait que l’ambiance était bonne !!!!! félicitations les finishers ….

    Répondre
  • 14 octobre 2016 à 08:39
    Permalien

    bravo à tous ! excellente la photo du montage 🙂 😉
    et Thomas tip top ton texte ! 🙂
    Vous avez tous de beaux sourires ! on veut les mêmes 🙂 donc il nous reste plus qu’à y participer en 2017 …par contre je ne vous promets pas de faire risette en côtes lol
    Vos photos montrent bien un esprit de convivialité, ne changez rien !

    Répondre
  • 14 octobre 2016 à 17:52
    Permalien

    Cela ne nous rajeuni pas, ces parcours je les ai fait au début des années 90 en prévision de l’embruman de 1995.
    La « terrible » dite l’enfer du sud, était à 7kms à vol d’oiseau de ma villégiature (Cricri connaît) et je la montais, hum, en 42×23 avec mon pinarrelo… Je ne sais même pas si j’arriverais à monter le premier coup de c*l de cette terrible comme cela aujourd’hui… 🙂
    Comme nous le montre nos amis, c’est un super coin pour un super moment de fin de saison…
    Il reste à faire un xxl qui prendrais la route des gorges, cela serait encore plus grandiose !

    Bravo à tous !!!

    L’Papy

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com